[Portrait] Les graines de Lisa, naturopathe passionnée

Hello, hello,

Après une loooongue absence par ici, je suis très enthousiaste de vous faire découvrir le portrait d’une naturopathe passionnée par son métier, Lisa. Lisa est une hyperactive, une véritable touche à tout guidée par la curiosité et la passion ! Lisa est également une gourmande qui adore tester de nouvelles adresses, des nouvelles recettes saines, colorées et goûtues. Elle partage régulièrement du contenu sur les reséeaux sociaux, sur son compte instagram vous pouvez donc découvrir des astuces de naturopathe et vous inspirer grâce à ses recettes.

Sa générosité et sa bienveillance font de Lisa une amie incroyable, une naturopathe enthousiaste qui a à coeur de transmettre et partager ses connaissances.

Bonjour Lisa, peux-tu te présenter et nous raconter ton parcours ?

Je m’appelle Lisa, j’ai 32 ans, et je suis naturopathe. J’ai grandi en banlieue parisienne, et depuis toute petite je suis passionnée par l’environnement et par la santé. Beaucoup de personnes ont l’idée reçue que l’écologie et le bien-être ne sont pas au cœur des problématiques sociétales chez les classes sociales précaires… Mais quoi de mieux que la solidarité intrinsèquement liée à nos quartiers pour faire naître ce besoin important de changer les choses et d’aider les autres ?
J’ai toujours été naturellement intéressée par l’impact positif que la solidarité pouvait apporter au sein de mon entourage unique et si
différent. Avoir côtoyé autant de cultures a favorisé chez moi l’importance du partage, de la transmission et m’a appris à prendre soin des
autres ainsi que de pouvoir compter sur les miens. C’est un peu un des prismes par lequel je veux voir mes soins, je veux désormais accorder une place importante à cette solidarité. Issue de banlieue et d’une famille ouvrière, à aucun moment, je n’ai pensé m’orienter vers le domaine de l’écologie ou celui de la santé. Cela me paraissait trop lointain, trop utopique, je pense qu’inconsciemment, je n’osais même pas me pencher sur la question !

J’ai des origines vietnamiennes, mes parents sont arrivés en France en 1988. Ils voulaient que je fasse des études courtes afin de sécuriser
mon avenir et que j’intègre rapidement le marché du travail. Sans modèle ni représentation, j’ai suivi la voie qu’on voulait pour moi. J’ai
donc obtenu un bac +2 dans le commerce puis effectué une licence dans la banque car j’aimais le contact et l’accompagnement.

En parallèle de mon activité de salariée en banque, je m’impliquais beaucoup dans l’associatif pour des causes qui me tiennent à cœur
(aide aux sans-abris, lutte contre le gaspillage alimentaire, questions environnementales). J’ai notamment fait du bénévolat pour la
fondation Goodplanet et pour Générations Cobayes. Finalement, à travers le bénévolat, je faisais enfin ce que j’ai toujours voulu faire, à savoir partager et transmettre sur des sujets liés à la santé, l’alimentation et l’environnement. Du coup il y a deux ans, j’ai entamé une reconversion professionnelle, je me suis formée à l’Institut Supérieur de la Naturopathie, et je suis certifiée depuis 2019. J’exerce en cabinet, en visio ou à domicile pour les bilans de vitalité, je propose des massages bien-être et je suis conférencière en Santé Bien-Etre.

Qu’est-ce que la naturopathie ?

L’Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S.) classe la naturopathie comme 3ème médecine traditionnelle mondiale, après les médecines
traditionnelles chinoises et ayurvédiques.
La naturopathie vise à préserver et optimiser la santé globale de l’individu ainsi qu’à aider l’organisme à s’autorégénérer grâce à des
moyens naturels (conseils alimentaires, gestion du stress, activités physiques et respiratoires et outils et techniques naturels).
C’est ce dont je parlais juste avant, pour moi la naturopathie résonne encore plus. C’est prévenir, informer, transmettre avant tout, c’est apprendre à mieux connaitre son corps et ses besoins.

C’est prendre le temps de s’écouter et de s’accorder du temps pour soi dans un monde parfois un peu dur surtout quand on est débordés
dans le milieu professionnel, par notre entourage ou notre environnement. La naturopathie c’est prendre soin de soi et de se donner les outils pour le faire. Et ce n’est pas juste à travers un bilan de santé même si c’est une étape importante dans un parcours de soin, il faut que ça passe aussi par l’accessibilité à la thérapie, c’est pour toutes et tous, et pas uniquement ceux qui peuvent se le permettre.

Comment se déroule donc un bilan de vitalité ? Qui peut consulter ? Et pour quoi ?

Le bilan de vitalité dure en moyenne 1H30. Il a pour mission de mesurer l’état de forme de la personne, en faisant le point sur les forces et
les faiblesses de son organisme.
Il se déroule de la manière suivante :

Observation morphologique (étude des formes et proportions du corps, du visage, de la peau, des mains…)
Anamnèse : questionnement sur les antécédents familiaux, les habitudes alimentaires, le sommeil et le mode de vie de la personne…
Et recommandations et conseils : pour établir un programme d’hygiène vitale sur-mesure sous forme de cure.
Pour qui ?
On a tendance à négliger notre corps, ou à ne pas écouter les signaux d’alerte (fatigue chronique, troubles digestifs, migraines à répétition,
maux de ventre, règles douloureuses).
C’est notre véhicule pourtant, notre temple sacré…
Il y a un proverbe indien qui dit « Fais du bien à ton corps pour que ton âme ait envie d’y rester. »
Parfois, la maladie ou le burn out oblige la personne à se poser les questions.
En naturopathie on dit que le microbe n’est rien, le terrain est tout et on dit que c’est en faisant de la santé qu’on éloigne la maladie.
C’est pourquoi prendre ce temps pour se connaitre est précieux, notre santé a un impact sur notre sphère privée et professionnelle.
Tout le monde peut consulter pour un bilan de vitalité, à tout âge, et tout le monde devrait pouvoir le faire !

Quels conseils donnerais-tu aux personnes qui souhaitent prendre soin de leur santé ?

De moins subir notre quotidien, mais au contraire redevenir acteur de notre santé. Évidemment, il est important d’être curieux, de s’ouvrir et observer autour de soi, son environnement, la curiosité à travers l’alimentation, les activités qui nous entourent ou les personnes. Il faut être indulgent et ne pas s’en vouloir de pas forcément tout de suite réussir à avoir un mode de vie parfait, mais continuer à cultiver chaque jour avec endurance et enthousiasme ce besoin de s’aimer et de prendre soin de soi, c’est comme tout, ça s’apprend !
De le prendre comme un jeu, de se dire cette semaine, au magasin, je regarde les huiles, les tisanes, d’autres alternatives au lieu de
prendre systématiquement les mêmes articles.Par exemple, on me dit souvent « je ne sais pas quel légume choisir ou quelle recette tester ».
Vous pouvez vous fier par exemple aux calendriers de saison de fruits et légumes qui nous reconnectent à la saisonnalité et aux produits
plus locaux. De piocher dans les nombreuses recettes créatives faites par des passionnées en cuisine, simples et rapides adaptées à notre mode de vie parce que ce n’est pas toujours évident de composer avec ce qu’on a. Il ne faut jamais oublier ses désirs, de se demander quelles sont les activités qui nous font du bien, nous font raviver notre petite flamme.

Quels sont tes projets ?

Continuer à proposer des conférences sur le thème de la santé naturelle au sein des entreprises. Selon moi il est important de sensibiliser les entreprises aux enjeux de la santé et de proposer un accompagnement. Les charges mentales sur les salariés sont lourdes, et lorsque j’interviens en entreprise, après une conférence, je sens qu’il y a un véritable intérêt de la part des salariés. Les conférences de prévention santé ont du succès, notamment sur le sommeil et la nutrition. Certains prennent conscience de l’impact de l’environnement sur leur santé, et que leur bien-être est capital pour évoluer sereinement dans sa sphère professionnelle et privée. Grâce à des conseils pratiques, ils peuvent se lancer.

Continuer les challenges Boost My Health sur instagram, un challenge alliant des exercices de yoga et des conseils en naturopathie chaque saison.

Quelles sont tes sources d’inspiration ?

Des personnes que j’ai rencontrées lors de mes expériences bénévoles qui s’engagent à leur échelle, dans leur quotidien.
Des rôles modèles que je n’avais pas forcément dans mon entourage aussi, par exemple des femmes entrepreneures lors des conférences,
ateliers, petits déjeuners démontrent qu’on peut entreprendre, en étant bienveillant et en restant fidèle à ses valeurs.
Les personnes qui partagent leurs expériences ou leurs parcours sur instagram ou à travers des podcasts me permettent également de m’identifier.

L’été approche, as-tu une recette incontournable à nous conseiller pour la saison ?

J’adore infuser les herbes aromatiques et fruits de saison pour parfumer les eaux comme des élixirs. En plus d’être des boissons bienfaisantes pour le corps, elles sont également un véritable plaisir des sens.

Une de mes recettes préférées est celle de My little fabric: la limonade pamplemousse, rhubarbe et romarin. Un vrai régal.

 

Portrait chinois

Si tu étais…

Un animal : un colibri
Une fleur : la fleur de cerisier
Un livre : L’ombre du vent de Carlos Ruiz Zafon
Un objet : un tambour
Une odeur : la cardamome
Un bruit : celui du koshi
Un mot : Quintessence
Une célébrité : Ce sont des personnes engagées et passionnées au quotidien qui m’inspirent
Une chanson : Ready for love d’India Arie

Pour aller plus loin

  • Suivez Lisa sur Instagram ou rejoignez son réseau LinkedIn
  • Découvrez son interview sur le blog de Julie, Petite and so what ?
  • Vous pouvez réserver votre massage bien-être ou votre bilan de vitalité avec Lisa via Doctolib ou en lui écrivant un mail à lesgrainesdelisa@gmail.com

Laisser un commentaire